Mégaphone

Egalité, non-discrimination, auto-organisation

Face aux injustices sociales : construire un pouvoir des personnes autistes et neurodivergentes

Pour faire reculer les inégalités et toutes les discriminations, attaquer les régimes d’oppressions comme le validisme et gagner en nouveaux droits : il faut se rassembler et s’organiser collectivement.

Les référents ne décident pas : ce sont des organisateurs qui rassemblent les personnes autistes, alliés et citoyens sur le terrain autour de nos revendications. Les personnes autistes et neurodivergentes sont aidées par ces organisateurs. C’est l’ensemble des personnes concernées impliquées qui vont décider démocratiquement des projets, des stratégies et des actions.

Le rôle des référents est de réunir et d’assister les personnes pour qu’elles puissent prendre confiance, gagner en autonomie et puissent prendre des décisions en groupe de façon démocratique.

  • Faciliter et réaliser les projets des personnes concernées (trois par an).
  • Organiser et animer les réunions (conviviales, activistes, culturelles) : une permanence conviviale et d’entraide régulière mensuelle, un apérotiste mensuel minimum, accompagner les réunions sur les sollicitations et actions locales.
  • S’insérer dans le réseau associatif et militant local en constituant un réseau de partenaires alliés (tout acteur) et en permettant à des autistes éloignés du militantisme de participer à la vie associative (en structures par exemple tel que notre groupe de parole à l’Hopital de Jour Santos-Dumont).
  • Déléguer les tâches à des membres actifs et se soutenir collectivement pour suivre les événements locaux, éducation populaire, rencontrer des associations, se former en groupe, intervenir si décidé à aux évènements…

Il n’y a pas besoin d’expérience militante, ni d’avoir une fibre de leader car il s’agit d’organisation et d’assistance, vous serez formés à l’organisation collective, aux outils utilisés et à la démarche pour pouvoir rassembler les personnes de façon progressive.S’organiser collectivement et monter en puissance

En savoir plus sur le rôle d’un organisateur.

Interressé.e?

10 heures par mois sont conseillées, mais cela est en fonction des capacités de chacun.e et surtout il faut construire une organisation collective.

Cette organisation collective peut être atteinte rapidement en investissant son temps sur des rencontres régulières pendant 5 mois, par exemple tous les 15 jours.

Un parcours par étapes recommandé serait :

-Organisation d’un apérotiste tous les 15 jours dans un café calme, de façon légère.

-Garder les contacts des personnes le voulant pour être informé des dates suivantes.

-Répérer le groupe fidèle et actif et proposer une adhésion et un rôle plus précis (communication locale, co- référent local, chargé de l’apérotiste, chargé entraide permanence, chargé luttes et infos permanence, chargé formation permanence, chargé activité conviviale et partage discussions , activiste/militant pour les actions, chargé thématique…).

-Former une équipe et organiser la permanence mensuelle en trouvant un lieu adequat et permanent (partenariat).

-Entretenir les relations à long terme et démarrer le travail communautaire (rencontres en binome d’associations, recruter meneurs dans GEM ou assos, rencontre politique…)