You are currently viewing Abandon de la psychanalyse par arrêté, et début d’un nouveau combat

Abandon de la psychanalyse par arrêté, et début d’un nouveau combat

  • Reading time:3 mins read

Le 10 mars 2021, le ministère de la santé a défini le cadre technique des « PCO », Plateformes d’Orientation et de Diagnostic. Elles seront mises en place afin d’assurer le dépistage des troubles du neurodéveloppement, selon la stratégie autisme.

Ce cadre technique définit notamment en quoi consistera l’expertise psychologique des praticiens qui  assureront  le dépistage et l’ orienteront vers des prestations d’intervention précoce.

L’article 1. de l’arrêté, publié le 4 avril 2021,  propose d’emblée une diversité d’interventions : remédiation cognitive, thérapies psychoéducatives (elles travaillent à la fois sur les émotions et l’aspect cognitif pour améliorer le bien être de la personne) ainsi qu’interventions comportementales et éducatives.

L’offre est diverse : sans surprise au moins 60% d’intervention ABA est recommandée, mais aussi des méthodes minoritaires comme PACTE sont présentes, alors qu’on ne mentionne pas JASPER ou FLOORTIME (ces méthodes sont pourtant plus douces, moins dangereuses), on y trouve aussi la fameuse Thérapie d’échange et de développement (spécificité française du CHU de Tours, pas majoritaire en France et inconnue dans d’autres pays). Ces interventions restent prescrites par un médecin maintenant une approche médicale de l’autisme.

Selon quels critères des méthodes ont été choisies, d’autres ignorées ? Heureusement que les recommandations de la HAS peuvent être modifiées par des mises à jour scientifiques…

Car en attendant, avec la présence explicite des méthodes comportementales dans l’article 1. , nous savons contre quoi nous dresser dans les futurs PCO (dont la plupart sont des CAMPS, des CMP ou des établissements médico-sociaux). Cet arrêté est nécessaire pour offrir objectivement de meilleures solutions aux personnes autistes..

En effet, l’abandon de la psychanalyse pour le « traitement de l’autisme » signe le début d’un combat contre ABA et toutes ces méthodes visant à rendre valides et neurotypiques les personnes autistes. 

Ces méthodes n’ont pas l’aura scientifique qu’on leur prétend, mais surtout elles sont dangereuses et posent des questions d’ordre éthique sur la façon dont on traite les personnes autistes.

Avec notre organisation dans les territoires et le rassemblement des alliés autour de nos valeurs, nous combattrons donc  jusqu’à sa destruction complète l’industrie ABA et tous ses sous-produits.

Pour plus d’informations, contactez emilie.carvalho@cle-autistes.fr.

CLE Autistes est une association dirigée par et pour les autistes. Elle défend leurs droits, organise la solidarité entre autistes, lutte contre les discriminations qu’ils subissent. CLE Autistes apporte un nouveau paradigme dans l’autisme en y transposant les droits du handicap et en redéfinissant l’autisme selon le paradigme de la neurodiversité. Nous souhaitons uniquement que les autistes puissent vivre dans un monde sans discriminations, en ayant les mêmes droits et accès aux mêmes opportunités à égalité avec les personnes neurotypiques. Nous travaillons à ce que les autistes reprennent le contrôle de leur vie, quels que soient leurs capacités, afin de s’auto-organiser sans l’avis de leurs familles ou des professionnels de santé. Jamais rien pour Nous, sans Nous!